Afin de promouvoir et de renforcer ses relations en matière de recherche, développement et innovation (RDI) avec les pays partenaires les plus importants en la matière, la Hongrie a établi et maintient un réseau de diplomates spécialisés appelés attachés scientifiques et technologiques (S&T). L’attaché S&T de l’Ambassade de Hongrie en France est chargé de soutenir et de diversifier les échanges franco-hongrois, en s’appuyant sur le rôle moteur de la France dans ce domaine (6e place dans les classements internationaux, 4e place au sein du système de brevets européens, et en parallèle 7e place concernant les brevets américains).

 

En charge du suivi des politiques françaises dans les domaines de la recherche et de l’innovation, l’attaché S&T aide à la préparation des décisions de la politique scientifique en Hongrie. Il est aussi chargé de représenter les intérêts hongrois en France et, de ce fait, de promouvoir et de présenter au grand public français le savoir-faire scientifique et technologique hongrois. En tant qu’intermédiaire, il est aussi chargé d’informer et de sensibiliser les communautés de chercheurs et d’inventeurs des deux pays aux possibilités de coopération – tant au niveau bilatéral qu’international. Au niveau institutionnel, l’attaché S&T dépend du Département de la diplomatie scientifique (Tudománydiplomáciai főosztálya (TDF): http://tdf.kormany.hu/index) au sein du Ministère des Affaires étrangères et du Commerce extérieur hongrois, avec l’Office national de la  Recherche, du Développement et de l’Innovation hongrois (Nemzeti Kutatási, Fejlesztési és Innovációs Hivatal (NKFIH): http://nkfih.gov.hu/). Cet office soutient la réalisation des projets communs en R&D par des programmes de financement et des appels à projets. Pour plus d'informations sur le réseau des attachés S&T: http://tdf.kormany.hu/altalanos-tet.

 

De son côté, la France s’appuie à Budapest sur un bureau de la coopération scientifique et universitaire, rattaché à l’Ambassade et localisé à l’Institut Français, comprenant cinq collaborateurs (http://www.franciaintezet.hu/articles/universite-et-recherche).

 

Les domaines traditionnellement les plus importants entre la Hongrie et la France en matière de coopération en RDI demeurent la recherche médicale et pharmaceutique, la biologie, la recherche agricole, l'énergie et l'environnement, la physique, les mathématiques mais également l’industrie numérique (objets connectés, big data et gestion des données).

 

Un exemple phare de notre coopération est le programme bilatéral pour la mobilité des chercheurs, le Partenariat Hubert Curien – Balaton, financé conjointement par les deux gouvernements, mis en œuvre en Hongrie par l’Office national de la  Recherche, du Développement et de l’Innovation  (NKFIH) en ce qui concerne les projets de sciences exactes et par le Ministère des Capacités Humaines (EMMI) en ce qui concerne les projets de sciences humaines et sociales et en France par les ministères des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR). Le comité mixte franco-hongrois examine les projets conjoints des chercheurs et doctorants hongrois et français tous les ans dans le cadre de ce programme. Appel à candidatures pour les partenaires hongrois: http://nkfih.gov.hu/palyazatok/hazai-kfi-palyazatok/nkfia-palyazatok/palyazati-felhivasok, appel à candidatures pour les partenaires français: http://www.campusfrance.org/fr/balaton.

 

De nombreuses activités de recherche et industrielles communes à nos deux pays sont également menées dans le cadre de l’adhésion en novembre 2015 de la Hongrie à l’Agence spatiale européenne – dont le siège se trouve à Paris. A l’échelle européenne, la ville de Szeged en Hongrie a également l’honneur d’accueillir l’un des trois centres européens de recherche sur les technologies laser (ELI).

 

Les échanges bilatéraux dans le secteur de l’innovation et des startups se sont également intensifiés ces dernières années, en partie grâce au développement de l’écosystème des startups hongroises, ainsi qu’à la volonté du gouvernement hongrois de faire de Budapest le « hub » des startups d’Europe centrale et orientale. Les ambitions françaises pour devenir un centre d’innovation et de startups incontournable au niveau mondial jouent également un rôle clé puisque la France investit beaucoup pour attirer les talents étrangers. C’est notamment le cas de la French Tech: http://www.frenchtechticket.paris/.

 

Un autre outil sur lequel les relations S&T franco-hongroises peuvent s’appuyer est le réseau des chercheurs d’origine hongroise travaillant en France, l’association Science Innovation France Hongrie ou SIFRAH (http://sifrah.eu/). Cette association constitue une communauté accueillante et permet aux doctorants et chercheurs hongrois arrivant en France de construire de nouvelles relations professionnelles, et de développer avec elles de nouveaux projets. La SIFRAH vise aussi à promouvoir les relations franco-hongroises et le savoir-faire hongrois en matière de RDI.

 

Afin de promouvoir les relations scientifiques bilatérales et de faire connaître les innovations venues de Hongrie, l’attaché S&T de l’Ambassade organise des conférences, facilite les partenariats et participe à de nombreux événements spécialisés organisés en France.

Voici un exemple de conférences organisées par nos services:

http://www.mfa.gov.hu/kulkepviselet/FR/hu/Hirek/20160428_eli_konf.htm

Une publication en langue française a également été établie afin de présenter les talents hongrois de la RDI : https://issuu.com/ihongrois/docs/au-dela_de_rubiks_cube