Depuis 2004, la Hongrie est membre observateur de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Bien que notre pays ne soit pas traditionnellement francophone – ce n’est d’ailleurs pas une condition d'adhésion – les valeurs représentées par l'organisation sont importantes pour nous, en particulier la diversité culturelle et le respect des droits fondamentaux. Récemment, outre les piliers linguistiques et culturels, les aspects économiques, politiques et diplomatiques ont pris de l’importance au sein de l'OIF. Nos relations avec l’OIF, les pays francophones et les organisations francophones renforcent donc l’arsenal diplomatique de notre pays.

Excellente illustration de la coopération de notre pays avec l’OIF, était la formation linguistique et professionnelle en partenariat avec l'OIF entre 2015-2018 qui a rendu possible la formation de fonctionnaires hongrois engagés dans les affaires européennes et multilatérales. Ces cours de français ont offert non seulement l’occasion de découvrir et d'interpréter diverses questions selon l'approche francophone mais aussi d’approfondir la connaissance de la langue française chez les fonctionnaires hongrois.

A travers les relations francophones, nous accordons une importance particulière aux contacts noués à Paris avec certains pays avec lesquels nous avons des relations diplomatiques, mais où nous ne disposons pas d’ambassade. À cet égard – et dans le cadre de la politique d'ouverture au Sud du gouvernement –, nous donnons la priorité à la construction d’un réseau parisien et à l'échange d'informations avec les pays francophones d’Afrique de l’Ouest afin de développer une coopération bilatérale politique, économique et culturelle. C’est pourquoi, depuis 2015, les questions liées à l’OIF constituent un ensemble de tâches autonome au sein de l'ambassade.
Pour plus d'informations sur l'OIF et la francophonie, nous vous invitons à consulter le site Web de l'organisation: http://www.francophonie.org/

La Hongrie s’efforce activement à promouvoir la francophonie sur son territoire. Le budget annuel consacré à la francophonie s’élève au total à 21 million d’euros par an. C’est ainsi que la Hongrie va financer, par exemple, deux semaines de Cours de langue en France pour les classes du 9 ème et 11 ème. Les cours de langue prévus pour 2020 et 2021 ont malheureusement dû être temporairement suspendus en raison de l'épidémie du COVID-19, mais le gouvernement s'est engagé à poursuivre ce programme. Il sera complété par un programme de deux semaines de formation de professeurs de français en France financé également par l’État.

La Fondation franco-hongroise pour la Jeunesse , qui assiste l'enseignement du français dans les établissements d'enseignement primaire, secondaire et supérieur hongrois, a un rôle majeur à jouer dans la promotion de l'apprentissage du français. La fondation est cofinancée par l’État hongrois et français.

La Francophonie est considérée par la Hongrie comme un outil exceptionnel pour renforcer ses relations économiques avec les pays francophones. Pour bien fonder cette coopération, rien qu’en 2020, l’État a assuré des bourses universitaires en Hongrie, appelé Stipendium Hungaricum, pour 2085 étudiants francophones de 20 pays de l’OIF.

Par ailleurs, le Centre universitaire de la Francophonie à Szeged s’inscrit parfaitement dans le concept de politique étrangère hongroise d’ouverture au Sud. Nous nous positionnons comme porte d’entrée vers les Balkans occidentaux et l'Europe du Sud-Est, renforçant ainsi les relations politiques et économiques avec cette région, dont la paix et la croissance économique revêtent une importance stratégique pour notre pays. Nous souhaitons sensiblement augmenter le nombre d'étudiants étrangers dans notre pays – notre objectif étant que de plus en plus d’étudiants des Balkans occidentaux et du continent africain choisissent une université en Hongrie. Le gouvernement hongrois soutient financièrement le fonctionnement du Centre universitaire francophone, où les étudiants étrangers et hongrois peuvent poursuivre pendant deux ans un cursus de Master en Relations internationales (spécialisés en études européennes ou encore en développement Europe-Afrique). Ce Centre offre aux étudiants la possibilité d’obtenir un double diplôme, en partenariat avec une université étrangère, à savoir Sciences Po Lille. Pour plus d'informations: http://www2.u-szeged.hu/cuf/

Nous sommes d’ailleurs fiers de travailler depuis des décennies, et avec succès, avec le Lycée français Gustave Eiffel de Budapest que le gouvernement hongrois soutient chaque année. Le lycée réunit des élèves de près de 40 nationalités différentes. Pour plus d'informations: http://lfb.hu

L'importance que nous accordons aux relations francophones se traduit également par le soutien du gouvernement hongrois au célèbre Festival de la Francophonie, organisé chaque année à Budapest et dans plusieurs autres villes hongroises. Il débute par les Journées du cinéma francophone. Des concerts, des représentations théâtrales, des expositions, des démonstrations culinaires, de la poésie et des ateliers littéraires viennent enrichir le programme. Pour plus d'informations: http://www.franciaintezet.hu

Créé en 2013 le « Groupe des amis de la francophonie de Budapest » regroupe 42 pays membres. Le commissaire ministériel chargé des affaires francophones au Ministère des Affaires Etrangères et du Commerce Extérieure est responsable des relations bilatérales avec les ambassadeurs francophones accrédités en Hongrie.