Histoire et politique

 

La Hongrie et la France sont liées par mille ans d’histoire. Au fil des siècles, leurs histoires respectives se sont croisées à plusieurs reprises, ce qui a eu pour conséquence d’influencer mutuellement les deux peuples. Ces relations diverses constituent un riche patrimoine commun à nos deux nations.

L’établissement formel des relations diplomatiques  entre la Hongrie et la France date de 1920, après la dissolution de l'Empire austro-hongrois. L’année suivante, la représentation diplomatique de la Hongrie en France a été élevée au rang de légation, ce qui a constitué un important pas en avant. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, la légation a suivi le gouvernement français en déménageant de Paris à Vichy (dans le centre de la France). Elle fut fermée en 1944 et n’ouvrit à nouveau ses portes officiellement qu’en janvier 1946.

Dans le contexte de la Guerre froide, les tensions croissantes entre l’Est et l’Ouest eurent des conséquences directes sur le fonctionnement de la légation hongroise. En janvier 1964, la représentation diplomatique passa cependant du rang de légation à celui d’ambassade, ce qui apporta des changements positifs dans les relations bilatérales. A partir de cette date, les relations entre les deux pays se sont progressivement étoffées – notamment dans le domaine de la culture –, et de nombreuses visites officielles ont été effectuées entre les deux pays. Il a cependant fallu attendre la fin de la Guerre froide et l’écroulement du régime communiste pour que les relations bilatérales prennent une dimension toute autre.

Depuis 2008, la France et la Hongrie sont liées par un partenariat stratégique visant à renforcer leurs relations. Ceci s’est traduit par des entretiens réguliers entre les gouvernements respectifs, à la fois au niveau bilatéral et en marge d’événements internationaux. Ceci impulsa également des échanges entre des professionnels français et hongrois dans plusieurs secteurs.  

Parmi les récentes visites de haut niveau, nous pouvons citer la présence et la participation du président de la République hongrois, S.E.M. János Ader, à la Conférence de Paris sur le climat (COP 21) en décembre 2015. De nombreux membres du gouvernement hongrois se sont par ailleurs rendus à Paris ces derniers mois : M. Viktor Orbán, Premier ministre ; M. László Trócsányi, ministre de la Justice (et ancien ambassadeur à Paris) ; M. Szabolcs Takács, secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes et pour la présidence hongroise 2015-2016 de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA) ; Mme Katalin Novák, secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de la Famille; M. Kristóf Altusz, secrétaire d'Etat adjoint pour les Affaires européennes et américaines. Nous pouvons aussi mentionner la visite en France de M. Robert Esik, président de l’Agence nationale hongroise pour la Promotion de l’'Investissement (HIPA). M. Péter Szijjártó, ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur a échangé avec son homologue français M. Jean-Marc Ayrault lors de la réunion du Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne en avril 2016. Au début du mois de novembre 2016, M. Harlem Désir, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, a effectué une visite à Budapest.

Les relations bilatérales sont en outre complétées par les relations que la France entretient avec le groupe de Visegrád (République tchèque, Pologne, Hongrie, Slovaquie) dans le cadre duquel une réunion s’est tenue à Bratislava en juin 2015 – à laquelle le président de la République français, S.E.M. François Hollande, a participé aux côtés de la chancelière allemande S.E. Mme Angela Merkel.

Parallèlement aux relations gouvernementales, la Hongrie et la France s’appuient sur une diplomatie parlementaire dense. La visite à Paris de M. Laszló Köver, Président du Parlement hongrois, en octobre 2015, en fut une démonstration exceptionnelle. A cette occasion, M. Köver avait été reçu par ses homologues M. Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale et M. Gérard Larcher, président du Sénat. Il existe également un groupe d’amitié franco-hongrois dans chacune des chambres du parlement français (Assemblée nationale : http://www2.assemblee-nationale.fr/instances/fiche/OMC_PO675684 ; Sénat : http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/ami_592.html), ainsi qu’un groupe d’amitié hungaro-français au sein du parlement hongrois (http://www.parlament.hu/tevekenyseg). Ces groupes effectuent régulièrement des visites mutuelles en Hongrie et en France pour suivre la situation du pays.

Compte tenu du contexte sécuritaire actuel, l’engagement et la solidarité de la Hongrie dans les efforts internationaux de rétablissement de la paix et de la sécurité revêtent un aspect particulièrement important dans les relations bilatérales avec la France. A la suite des attaques terroristes perpétrées en France et en Belgique en 2015 et 2016, les forces armées hongroises se sont engagées aux côtés des Français dans les opérations militaires visant à éradiquer la menace terroriste pesant sur l’Europe, notamment en Irak et au Sahel. Un contingent de soldats hongrois est également présent en République centrafricaine.