ENTRÉE EN HONGRIE

À compter du 1er septembre 2020 le gouvernement hongrois a imposé de nouvelles mesures restrictives d'entrée en Hongrie. Ces mesures rétablissent le contrôle aux frontières Schengen.

Les ressortissants hongrois peuvent entrer en Hongrie après un examen de santé à la frontière. À leur entrée, ils doivent passer 10 jours en quarantaine à domicile. L'ordre de quarantaine peut être raccourci par deux tests PCR négatifs, dans les 5 jours, avec une différence de 48 heures entre deux tests. Le premier test peut être effectué dans l’espace Schengen, aux États-Unis ou au Canada.

Le même règlement s'applique aux personnes suivantes:

  • membres de la famille de ressortissants hongrois , quelle que soit leur nationalité
  • toute personne munie d’un permis de séjour hongrois et les membres de sa famille (prouvés par des documents juridiques)
  • toute personne titulaire d'un visa hongrois de longue durée (plus de 90 jours)
  • les athlètes professionnels ou toute personne travaillant pour une organisation sportive hongroise revenant en Hongrie d'un événement sportif international (prouvé par des documents officiels)

Les citoyens hongrois suivants peuvent entrer en Hongrie sans restrictions:

  • si la raison du voyage en sortant de la Hongrie est une activité à buts commerciaux ou économiques, dont le fait est certifié par le citoyen hongrois lors de son retour en Hongrie

Les ressortissants non hongrois ne peuvent pas entrer sur le territoire hongrois, à quelques exceptions.

Les citoyens étrangers suivants peuvent entrer en Hongrie sans restrictions:

  • Les voyages d'affaires des cadres et des employés travaillant pour les sociétés mères et filiales de sociétés hongroises sont autorisés à entrer en Hongrie sans restriction s'ils sont en possession d'une preuve suffisante d'activité.

Les personnes sont assimilés aux ressortissants hongrois:

  • les personnes qui doivent se présenter devant un tribunal à des fins juridiques, prouvées par des documents officiels d'un tribunal hongrois;
  • voyage d'affaires ou entrée liée au travail, avec une lettre d'invitation signée soit par un organe administratif gouvernemental central, un organe de régulation autonome ou un organe d'administration d'État autonome;
  • les personnes avec rendez-vous médical, avec une lettre officielle de l'établissement de santé de destination;
  • les étudiants étrangers admis dans les universités hongroises;
  • les déplacements liés au trafic de marchandises - les ressortissants étrangers peuvent être transportés jusqu'au lieu d'origine d'un travail de transport et peuvent être ramenés chez eux, prouvés par l'employeur;
  • assister à des événements familiaux (mariage, baptême, funérailles);
  • prendre soin d'un proche;
  • assister à des événements sportifs, culturels et religieux internationaux importants;
  • employé d’une institution culturelle hongroise, rentrant après avoir participé à un événement culturel organisé à l’étranger ou en tant que personnel technique
  • participant à un événement culturel organisé en Hongrie en tant qu'artiste ou en tant que personnel technique
  • en raison d’une activité commerciale et économique à l'étranger

La demande d'entrée doit être soumise par voie électronique sur le site Web de la police hongroise :

http://www.police.hu/hu/ugyintezes/elektronikus-ugyintezes/jarvanyugyi-intezkedesekkel-kapcsolatos-beadvanyok

Au-delà de l'indication de la raison de l'entrée, toutes les demandes doivent être accompagnées de documents officiels. Les groupes voyageant ensemble peuvent soumettre un cas ensemble. Les règles et exigences de quarantaine susmentionnées s'appliquent également dans ce cas.

Le règlement ne s'applique pas au trafic de fret en transit, entrée dans le pays avec des passeports diplomatiques et des personnes ayant été contaminées par le COVID-19 et en ont la preuve.

Ceux en trafic de transit - si le contrôle sanitaire à l'entrée ne détecte aucune preuve de maladie, avec une preuve de destination et un permis suffisant pour entrer dans le pays de destination. Pendant le transit, l'itinéraire assigné doit être respecté et le territoire hongrois doit être quitté dans les 24 heures.

Les règles concernant les personnes entrant en Hongrie pour participation aux événements sportifs et culturels

1. Personnel performant ou technique

  • en possession de deux tests PCR négatifs (en anglais ou en hongrois) dans les 5 jours et à 48 heures d'intervalle;
  • en possession d’un test PCR négatif (en anglais ou en hongrois) dans les 3 jours précédant l’événement sportif ou culturel

2. Spectateurs

  • en possession d’un test PCR négatif (en anglais ou en hongrois) dans les 3 jours précédant l’événement sportif ou culturel
  • en possession de billet de participation

Le premier ministre hongrois a annoncé la mise en place de nouvelles mesures entrées en vigueur le 11 novembre 2020 :

Couvre-feu entre 20 heures du soir et 5 heures du matin.
• Fermeture des magasins et commerces à 19 heures.
• Fermeture des bars et restaurants.
• Interdiction de tout évènement.
• Les hôtels sont autorisés à recevoir des clients pour voyage d’affaire uniquement.

ENTRÉE EN FRANCE DES RESSORTISSANTS ÉTRANGERS

Les personnes arrivant depuis l’espace européen et l’un des pays suivants : Andorre, Australie, Canada, Corée du Sud, Géorgie, Islande, Japon, Lichtenstein, Maroc, Monaco, Montenegro, Norvège, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Thaïlande, Tunisie, Saint-Marin, Saint-Siège, Suisse, Serbie, Uruguay ne font plus l’objet des restrictions pour leur entrée sur le territoire métropolitain.

En-dehors de ces pays, les voyageurs sont encouragés à effectuer un test préalable PCR négatif avant leur départ et, pour ceux qui ne l’auraient pas fait, se voient remettre à leur arrivée sur le territoire national, une information sur les conditions dans lesquelles une quatorzaine doit être effectuée au domicile de leur choix.

L'entrée est soumise à un test négatif pour les voyageurs arrivant: Émirats arabes unis, États-Unis, Bahreïn, Panama, Afrique du Sud, Koweït, Qatar, Israël, Brésil, Pérou, Serbie, Algérie, Turquie, Madagascar, Inde, Oman.

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Les voyageurs pouvant se voir imposer la mise en quarantaine ou le placement et le maintien en isolement à leur arrivée sont :

  • Celles et ceux présentant des symptômes d’infection à la COVID-19 à leur arrivée sur le territoire français
  • Celles et ceux ne pouvant justifier, à leur arrivée, du résultat d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par la covid-19
  • Celles et ceux arrivant sur le territoire depuis la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les îles Wallis et Futuna, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, les Terres australes et antarctiques françaises et Clipperton.

Le contrôle sanitaire à l’entrée des territoires d’outre-mer fait l’objet de mesures différenciées selon les territoires :

  • à destination de Guadeloupe, Martinique et Guyane : Les voyageurs de plus de onze ans doivent justifier d’un test Covid-19 négatif réalisé dans les 72h avant l’embarquement. Le passager doit également présenter une attestation sur l’honneur qu’il ne présente pas de symptômes et qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol.
  • à destination de Réunion, Mayotte, la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie ou les îles Wallis-et-Futuna : L’entrée sur les territoire suivantes reste subordonnée à un motif familial ou professionnel impérieux, compte tenu de la circulation active du virus. Les voyageurs arrivant dans ces territoires demeurent soumis à une quatorzaine stricte.

En cas de questions, sur les modalités d’application de ces mesures concernant l’entrée et le séjour en France, s’adresser au numéro vert : 0800 130 000.